Le ministre Proulx doit réitérer son engagement envers le milieu familial

La FIPEQ-CSQ demande au ministre de la Famille, Sébastien Proulx, de clarifier l’engagement du gouvernement envers les services de garde en milieu familial régis et subventionnés.

« Le milieu familial régi et subventionné offre des services de garde de qualité, régis par le gouvernement, et à coût minime pour celui-ci. Il doit être renforcé, et non démantelé. Si l’élimination du milieu familial est véritablement l’objectif du gouvernement, le ministre Proulx se doit de l’admettre publiquement. Sinon, il doit réitérer son engagement envers le milieu familial public, et pas seulement par des mots, mais par des gestes pour aider ces milliers de femmes et les enfants dont elles s’occupent », réclame la première vice-présidente de la FIPEQ-CSQ, Valérie Grenon.

Des allégations troublantes