Histoire ADIM

Le Comité exécutif

Services

Historique de la bataille

2001 Première tentative de syndicalisation, dépôt de 69 requêtes en accréditation syndicale à la commission des relations du travail (CRT) . La CRT reconnaît aux RSG le droit de se syndiquer.

2003 Adoption de la loi 8, loi qui annule les jugements déjà gagnés et donne le droit aux RSG de se regrouper dans des associations consultatives, aucun droit de négocier et le MFA se réserve le droit de consulter l’association de son choix et d’appliquer à l’ensemble des RSG les décisions qu’il prend.

2003 Contestation de la loi 8 en cour supérieure et au bureau international du travail.

2008 Octobre, décision de la contestation de la loi 8. La cour supérieure invalide la loi 8. Une vague de syndicalisation jamais vue démarre, plus de 8000 RSG vont rejoindre les rangs de la CSQ en 4 mois.

2009 Juin, adoption de la loi 51. Loi qui a été adoptée en réponse à l’invalidation de la Loi 8.
Cette loi encadre la négociation et détermine les matières négociables.

2010 15 février journée historique, la CSQ dépose les demandes syndicales. Pour la première fois depuis 1998, les RSG pourront enfin négocier des conditions de travail.
Une longue négociation s’amorce entre la CSQ et le MFA.
Il y a trois RSG qui siègent à la table de négociation pour la CSQ.

2010 Juillet, premier moyen d’action concerté. Les RSG ouvrent leurs services de garde 2 h plus tard. Les RSG appliquent pour la première fois des moyens de pression en toute légalité.

2010 Octobre et novembre, application du 2e et du 3e moyen e pression pour les RSG de la province. Soit une demi- journée de grève rotative et une journée de grève nationale. Suivi de manifestations et d’assemblées générales simultanées dans toute la province avec une demande des représentants à la table de négociation : un nouveau vote de grève pour la suite des négociations.

2010 Novembre entente de principe convenue entre le MFA et la CSQ suite à un blitz de négociation.

2011 Avril, signature de la première entente collective pour les RSG du Québec.